Peut-on prendre acte de la rupture d’un CDD ?