Catégorie

L’employeur reconnu victime des faits de harcèlement commis par un salarié

Un salarié reconnu coupable de harcèlement cause un préjudice direct à la société en ce qu’il porte atteinte à son image dès lors que pour commettre ces faits, l’intéressé a outrepassé les pouvoirs hiérarchiques qui lui étaient confiés (Crim. 14 novembre 2017, n°16-85.161).