Catégorie

La Cour de Cassation confirme la portée d’une transaction conclue avec le salarié

A l’occasion d’un litige relatif au préjudice d’anxiété reconnu postérieurement à une transaction, la Cour de Cassation confirme qu’une transaction rédigée en termes généraux, par laquelle le salarié renonce à toute action contre son employeur, fait obstacle à solliciter ultérieurement l’indemnisation d’un préjudice dont l’existence même a été reconnue postérieurement à la signature de la transaction (en l’espèce : préjudice d’anxiété). (Cass, soc, 11 février 2017, n°15-20040 FS-PB)