Catégorie

Convocation à l’entretien préalable : la mention des griefs n’est pas obligatoire

Dans un arrêt du 6 avril 2016, la Cour de cassation marque un coup d’arrêt à la résistance de certains juges qui imposaient la mention des griefs reprochés au salarié dans la lettre de convocation à l’entretien préalable, alors même que, ni le Code du travail, ni la jurisprudence n’imposent à l’employeur une telle formalité. La Cour de cassation réaffirme ainsi sa jurisprudence habituelle, selon laquelle l’énonciation de l’objet de l’entretien, dans la convocation, est suffisante.