Catégorie

Un référent pour lutter contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes dans les entreprises

DROIT DU TRAVAIL

Suivant la loi du 05 septembre 2018 et son décret d’application du 08 janvier 2019, les entreprises de 250 salariés et plus doivent désigner un référent en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes.

Le CSE doit quel que soit l’effectif de l’entreprise se doter également d’un tel référent.

Une réflexion stratégique au sein de l’entreprise et une formation sont hautement recommandées.

Notre Cabinet peut proposer ce type de formation, ne pas hésiter à nous consulter.

 

Loi Avenir professionnel du 05 septembre 2018