Catégorie

Un mensonge du salarié au moment de l’embauche peut justifier son licenciement pour faute grave

. lorsqu’une partie s’engage dans un contrat, son consentement peut avoir été surpris notamment par des mensonges ou des réticences à dire la vérité, qui constituent autant de manœuvres. . Un salarié qui cache la véritable identité de son précédent employeur lors de son embauche commet une tromperie qui justifie le licenciement lorsque cette dernière est découverte. (Cassation Sociale – 25 novembre 2015 – n°14-21.521 F – D).