Catégorie

Interprétation restrictive des cas autorisés de prise d’acte de la rupture

« L’autolicenciement » est enfermé dans un cadre très strict pour qu’il ne soit pas considéré comme une démission pure et simple. La Cour de Cassation rappelle que cet « autolicenciement » doit être au motif d’une faute suffisamment grave de l’employeur qui fasse obstacle à la poursuite du contrat de travail (Cas. Soc. 05 juillet 2017 – n°16-11.520 F – D).