Catégorie

Détection de produits stupéfiants sur le lieu de travail

Le Conseil d’Etat s’est prononcé récemment sur les conditions de recours aux tests salivaires, de détection de produits stupéfiants en entreprise : ceux-ci peuvent être directement pratiqués par un supérieur hiérarchique, sans intervention d’un professionnel de santé, à condition que les modalités concrètes de contrôle fassent l’objet d’une clause dans le règlement intérieur, réservant ce type de contrôle aux salariés occupant un poste à risque, et prévoyant la faculté de demander une contre-expertise médicale. (CE 5 décembre 2016, numéro 394178).