Catégorie

Abandon de poste et CDD

Un salarié abandonne son poste et l’employeur rompt le CDD pour faute grave : l’employeur demande l’indemnisation d’un préjudice du fait de cet abandon de poste. La Cour de Cassation déboute l’employeur, les dommages et intérêts ne pouvant être dus que si c’est le salarié qui est à l’initiative de la rupture anticipée, ce qui n’est pas le cas lorsqu’il est licencié… Cass. Soc. 26 avril 2017, n°15-21196 FS-PB